Bataille des ports - Contra Spirits subtitles

Contra est une franchise de longue date, le sommet de sa popularité étant ce titre, Contra Spirits autrement connu sous le nom de Contra III The Alien Wars aux États-Unis ou horriblement altéré Super Probotector: Alien Rebels en Europe. Contra Spirits a frappé la Super Famicom le 28 février 1992 à un moment où Konami ne pouvait rien faire de mal. Le nom Konami signifiait un jeu de qualité contrairement aux 15 dernières années. Contra Spirits a une ambiance de film de qualité, en particulier la musique. C'est principalement grâce au directeur du jeu, Nobuya Nakazato. Il a estimé que le jeu devrait avoir l'attrait d'un film d'action hollywoodien de science-fiction et il réussi grâce à la bande-son épique et aux vastes aires de jeux qu'il a introduites dans le jeu. En jouant, vous remarquerez également que chaque étape a un mini boss. Nobuya les a ajoutés car il ressentait le style de jeu traditionnel où vous exécutez un l'étape pour combattre un boss à la fin devenait fastidieuse. Il a certainement pris la bonne décision d'ajouter des mini-boss. Couplé au jeu fantastique, à la superbe bande-son et aux graphismes ainsi qu'à de multiples les fins ont fait de Contra Spirits le meilleur de la série. Donc, le premier port que nous allons examiner est sur la Game Boy Advance. Maintenant, la GBA abritait de nombreux ports Super Famicom pauvres en pisse et dilués et cela ne fait pas exception. Vous pouvez dire que cela a été fait après le moment où Konami a cessé de s'en soucier. Alors, jetons un coup d'œil aux problèmes de ce jeu. Tout d'abord, la zone d'affichage a été agrandie, donc même si les sprites sont plus grands, cela signifie qu'il y a pas d'espace. Les graphiques sont nettement plus bloquants par rapport à la version originale. Les couleurs sont délavées ou tout simplement horribles. C'est probablement pour les faire ressortir davantage sur l'écran GBA de première génération pour être honnête. Le gameplay a également changé. Il n'y a plus de bombe intelligente. Vous ne pouvez tenir qu'une seule arme pour une raison quelconque et ne pouvez pas bouger en vous accrochant et en tirant en même temps. Cela brise de nombreuses parties du jeu. Ensuite, il y a le choix de remplacer les étages supérieurs par des étages du Mega Drive Contra Jeu. Celles-ci ont l'air si déplacées en raison du style différent du jeu. Enfin, nous avons l'audio. Oui, strident et très pauvre par rapport au Super Famicom. Alors oui, Contra Spirits sur le GBA n'est pas un patch sur le jeu original. Oh, oui, l'intro manque aussi! La prochaine étape est le port Game Boy original de Factor 5. Cela fait honte à la version GBA. Le gameplay ressemble à l'original sinon un peu plus lent. La bombe intelligente est présente et nous avons également l'intro. Il existe de nombreuses coupes, certains niveaux étant plus courts ou légèrement modifiés. L'étape du vélo est terminée et certains patrons se comportent différemment mais fondamentalement, c'est Contra Spirits et une excellente version de jeu aussi. Contra Spirits a également fait son chemin vers la Famicom grâce au codeur chinois, Ei-How Yang. Bien sûr, il s'agit d'une version non officielle qui utilise des ressources artistiques arrachées du Super Jeu Famicom mais jamais moins c'est cool à voir. Le jeu suit plutôt bien l'original mais il y a bien sûr des différences. Premièrement, les bonus sont limités par rapport au jeu original. Le pistolet à propagation ne tire que dans 3 directions au lieu de 5 en raison de limitations matérielles par exemple. Les commandes sont plutôt bien faites bien que le joueur ne puisse pas changer de direction pendant accroupi. Vous ne pouvez également tenir qu'une seule arme, mais ce n'est pas grave. Il y a six étapes qui suivent le jeu original. La première étape est similaire mais il manque le boss du réservoir de niveau intermédiaire. La deuxième étape est en fait la troisième étape de l'original. La troisième étape est en fait la quatrième étape. Et je parie que vous pensez que la quatrième étape est en fait la cinquième étape, non? Non, c'est la deuxième étape du jeu original. Seulement maintenant, l'écran ne tourne pas, évidemment. Dans l'ensemble, c'est un effort plutôt cool. Ça vaut le coup d'essayer si vous pouvez le trouver

Bataille des ports - Contra Spirits

View online
< ?xml version="1.0" encoding="utf-8" ?><>
<text sub="clublinks" start="68.88" dur="5.44"> Contra est une franchise de longue date, le sommet de sa popularité étant ce titre, </text>
<text sub="clublinks" start="74.32" dur="4.92"> Contra Spirits autrement connu sous le nom de Contra III The Alien Wars aux États-Unis ou horriblement altéré </text>
<text sub="clublinks" start="79.24" dur="2.4"> Super Probotector: Alien Rebels en Europe. </text>
<text sub="clublinks" start="82.4" dur="7.02"> Contra Spirits a frappé la Super Famicom le 28 février 1992 à un moment où Konami ne pouvait rien faire de mal. </text>
<text sub="clublinks" start="90.1" dur="4.26"> Le nom Konami signifiait un jeu de qualité contrairement aux 15 dernières années. </text>
<text sub="clublinks" start="95.42" dur="4.6"> Contra Spirits a une ambiance de film de qualité, en particulier la musique. </text>
<text sub="clublinks" start="100.02" dur="3.48"> C'est principalement grâce au directeur du jeu, Nobuya Nakazato. </text>
<text sub="clublinks" start="104.44" dur="4.24"> Il a estimé que le jeu devrait avoir l'attrait d'un film d'action hollywoodien de science-fiction et il </text>
<text sub="clublinks" start="108.68" dur="5.74"> réussi grâce à la bande-son épique et aux vastes aires de jeux qu'il a introduites dans le jeu. </text>
<text sub="clublinks" start="115.28" dur="3.78"> En jouant, vous remarquerez également que chaque étape a un mini boss. </text>
<text sub="clublinks" start="119.07" dur="4.359"> Nobuya les a ajoutés car il ressentait le style de jeu traditionnel où vous exécutez un </text>
<text sub="clublinks" start="123.429" dur="3.551"> l'étape pour combattre un boss à la fin devenait fastidieuse. </text>
<text sub="clublinks" start="127.58" dur="2.4"> Il a certainement pris la bonne décision d'ajouter des mini-boss. </text>
<text sub="clublinks" start="130.44" dur="4.22"> Couplé au jeu fantastique, à la superbe bande-son et aux graphismes ainsi qu'à de multiples </text>
<text sub="clublinks" start="134.66" dur="4.34"> les fins ont fait de Contra Spirits le meilleur de la série. </text>
<text sub="clublinks" start="230.96" dur="3.88"> Donc, le premier port que nous allons examiner est sur la Game Boy Advance. </text>
<text sub="clublinks" start="234.85" dur="7.05"> Maintenant, la GBA abritait de nombreux ports Super Famicom pauvres en pisse et dilués et cela ne fait pas exception. </text>
<text sub="clublinks" start="241.9" dur="3.48"> Vous pouvez dire que cela a été fait après le moment où Konami a cessé de s'en soucier. </text>
<text sub="clublinks" start="246.18" dur="3.1"> Alors, jetons un coup d'œil aux problèmes de ce jeu. </text>
<text sub="clublinks" start="250.04" dur="4.9"> Tout d'abord, la zone d'affichage a été agrandie, donc même si les sprites sont plus grands, cela signifie qu'il y a </text>
<text sub="clublinks" start="254.94" dur="1.54"> pas d'espace. </text>
<text sub="clublinks" start="256.48" dur="4.37"> Les graphiques sont nettement plus bloquants par rapport à la version originale. </text>
<text sub="clublinks" start="260.85" dur="2.77"> Les couleurs sont délavées ou tout simplement horribles. </text>
<text sub="clublinks" start="264.04" dur="4.46"> C'est probablement pour les faire ressortir davantage sur l'écran GBA de première génération </text>
<text sub="clublinks" start="268.5" dur="0.88"> pour être honnête. </text>
<text sub="clublinks" start="270.14" dur="1.92"> Le gameplay a également changé. </text>
<text sub="clublinks" start="272.32" dur="1.72"> Il n'y a plus de bombe intelligente. </text>
<text sub="clublinks" start="274.36" dur="4.32"> Vous ne pouvez tenir qu'une seule arme pour une raison quelconque et ne pouvez pas bouger en vous accrochant et en tirant </text>
<text sub="clublinks" start="278.68" dur="1.18"> en même temps. </text>
<text sub="clublinks" start="280.32" dur="2.34"> Cela brise de nombreuses parties du jeu. </text>
<text sub="clublinks" start="282.66" dur="3.85"> Ensuite, il y a le choix de remplacer les étages supérieurs par des étages du Mega Drive Contra </text>
<text sub="clublinks" start="286.51" dur="0.49"> Jeu. </text>
<text sub="clublinks" start="287.18" dur="2.86"> Celles-ci ont l'air si déplacées en raison du style différent du jeu. </text>
<text sub="clublinks" start="291.24" dur="1.54"> Enfin, nous avons l'audio. </text>
<text sub="clublinks" start="292.78" dur="4.34"> Oui, strident et très pauvre par rapport au Super Famicom. </text>
<text sub="clublinks" start="297.12" dur="4.21"> Alors oui, Contra Spirits sur le GBA n'est pas un patch sur le jeu original. </text>
<text sub="clublinks" start="301.33" dur="3.17"> Oh, oui, l'intro manque aussi! </text>
<text sub="clublinks" start="370.24" dur="2.94"> La prochaine étape est le port Game Boy original de Factor 5. </text>
<text sub="clublinks" start="373.72" dur="1.96"> Cela fait honte à la version GBA. </text>
<text sub="clublinks" start="376.2" dur="2.82"> Le gameplay ressemble à l'original sinon un peu plus lent. </text>
<text sub="clublinks" start="379.02" dur="3.02"> La bombe intelligente est présente et nous avons également l'intro. </text>
<text sub="clublinks" start="382.6" dur="4.08"> Il existe de nombreuses coupes, certains niveaux étant plus courts ou légèrement modifiés. </text>
<text sub="clublinks" start="387.14" dur="4.84"> L'étape du vélo est terminée et certains patrons se comportent différemment mais fondamentalement, c'est Contra </text>
<text sub="clublinks" start="391.98" dur="3.2"> Spirits et une excellente version de jeu aussi. </text>
<text sub="clublinks" start="497.36" dur="4.96"> Contra Spirits a également fait son chemin vers la Famicom grâce au codeur chinois, Ei-How Yang. </text>
<text sub="clublinks" start="502.92" dur="4.06"> Bien sûr, il s'agit d'une version non officielle qui utilise des ressources artistiques arrachées du Super </text>
<text sub="clublinks" start="506.98" dur="3.54"> Jeu Famicom mais jamais moins c'est cool à voir. </text>
<text sub="clublinks" start="511.18" dur="3.66"> Le jeu suit plutôt bien l'original mais il y a bien sûr des différences. </text>
<text sub="clublinks" start="515.54" dur="3.16"> Premièrement, les bonus sont limités par rapport au jeu original. </text>
<text sub="clublinks" start="518.7" dur="5.009"> Le pistolet à propagation ne tire que dans 3 directions au lieu de 5 en raison de limitations matérielles </text>
<text sub="clublinks" start="523.709" dur="0.871"> par exemple. </text>
<text sub="clublinks" start="525.1" dur="3.44"> Les commandes sont plutôt bien faites bien que le joueur ne puisse pas changer de direction pendant </text>
<text sub="clublinks" start="528.54" dur="1"> accroupi. </text>
<text sub="clublinks" start="529.88" dur="3.36"> Vous ne pouvez également tenir qu'une seule arme, mais ce n'est pas grave. </text>
<text sub="clublinks" start="533.78" dur="2.9"> Il y a six étapes qui suivent le jeu original. </text>
<text sub="clublinks" start="537.18" dur="3.44"> La première étape est similaire mais il manque le boss du réservoir de niveau intermédiaire. </text>
<text sub="clublinks" start="541.12" dur="3.18"> La deuxième étape est en fait la troisième étape de l'original. </text>
<text sub="clublinks" start="544.3" dur="2.03"> La troisième étape est en fait la quatrième étape. </text>
<text sub="clublinks" start="546.33" dur="3.37"> Et je parie que vous pensez que la quatrième étape est en fait la cinquième étape, non? </text>
<text sub="clublinks" start="550.18" dur="2.26"> Non, c'est la deuxième étape du jeu original. </text>
<text sub="clublinks" start="552.9" dur="2.78"> Seulement maintenant, l'écran ne tourne pas, évidemment. </text>
<text sub="clublinks" start="556.22" dur="1.62"> Dans l'ensemble, c'est un effort plutôt cool. </text>
<text sub="clublinks" start="557.98" dur="1.84"> Ça vaut le coup d'essayer si vous pouvez le trouver </text>